Lombok

 

 

 

 

 

 

 

Oubliée des touristes, la discrète petite sœur de Bali ne connait pas encore le même développement, mais il serait réducteur de la considérer comme une deuxième « Bali ». Cette île à ses particularités et sa propre identité, elle offre une nouvelle facette de l’Indonésie. A majorité musulmane, la population locale (les Sasaks) reste attachée aux rites animistes. On y va pour ses magnifiques plages de sables fin, ses montagnes, sa nature luxuriante, sa culture et ses petits villages authentiques et reculés.

 

 

 

 

Le Sud

 

 

 

 

Kuta Lombok

Ici rien à voir avec son homologue balinais, Kuta est un village de pécheurs et d’agriculteurs paisibles avec ses cabanons et paillottes à l’ambiance détendue. A l’écart du tourisme de masse, vous pourrez profiter d’une grande étendue de sable blanc dans une jolie baie au milieu d’une nature majestueuse. En allant plus loin vous découvrirez une côte demeurant encore sauvage : plages de rêve, vastes criques ourlées de sable blanc … Côté terre, les quelques hameaux sont bordés de cocotiers ou de plantations de tabac.

Sekotong

Petite ville tranquille, la vie est paisible. Peu d’infrastructures touristiques. On y va pour ses baies et ses criques magnifiques loin de l’agitation. Des paysages spectaculaires par leur beauté et sentiment d’isolement.

Le centre nord

 

 

 

 

 

 

 

Mont Rinjani

Deuxième plus grand volcan d’Indonésie, il culmine à 3 726 m. Son ascension nécessite une très bonne forme physique, la formule la plus classique consiste en un trek de trois jours. Sur la caldeira on y trouve un lac le Segara Anak.

Les contreforts du mont Rinjani :

Tetebatu

Sur les premières pentes du Mont Rinjani aux portes du parc national, petit village agréable au milieu des rizières et des champs de tabacs. C’est le point de départ de tous les treks au sud : de beaux treks permettant de voir végétations, singes et cascades.

Senaru

Au nord du volcan, on trouve le village Sasak. Les « Sasaks » sont des musulmans qui pratiquent un islam teinté de panthéisme et d’hindouisme. C’est le point de départ de superbes randonnées pour voir cascades et grands arbres tropicaux.

Bayan

L’un des plus beaux village de l’île qui a conservé son patrimoine culturel.

L’Est

 

 

 

 

 

 

 

Mataram : Capital de Lombok et ancienne capitale royale Cakranegara,

Sengigi :  Première et seule station balnéaire de Lombok, on y trouve animations et activités. De belles plages entourées de montagnes. Aux alentours, villages, mosquées aux dômes colorés, temples.

Mangsit : Une longue plage tranquille avec des bateaux à balanciers traditionnels c’est la porte d’entrée des activités de la zone nord.

Batu Bolong :  Extension de Sengigi on y trouve hôtels, nightclubs, cafés, restaurants et bar le long de la route côtière.

Les îles Gilis

Les trois îles Gili, au large de Lombok, sont une véritable carte postale : sable blanc entouré d’une mer cristalline. On y trouve calme et sérénité : ni scooter, ni voiture, ni chien les déplacements se font à vélo, à pied ou à cimodos (des petites calèches tirées par des poneys). Promenade à travers l’île, farniente sur la plage, exploration des fonds marins avec notamment rencontre avec les tortues vous attentes.

 

 

 

 

Gili Trawangan : La plus festive, ambiance décontractée. Elle compte de nombreux bars tout au long de ses côtes certains sont ouverts jusqu’ à tard dans la nuit.

 

 

 

 

Gili Meno : La plus sauvage et tranquille où les locaux seront toujours heureux de vous aider.

 

 

 

 

Gili Air : Véritable compromis une île village agréable et animée.